Cartographie de l’écosystème de la blockchain en Inde – Rapport Coinpaprika et OKEX

Ce rapport a été co-écrit par Coinpaprika & OKEx. Il vise à partager des informations d’un point de vue mondial sur divers nouveaux marchés qui connaissent une croissance rapide dans le monde en termes de volume d’échanges. Ce rapport fait partie d’une série axée sur le marché indien de la cryptographie.

Nous attribuons la force motrice du développement du marché indien de la crypto-monnaie à trois facteurs majeurs, à savoir les immigrants, les finances et les politiques gouvernementales. L’Inde est l’un des marchés de la cryptographie à la croissance la plus rapide, rattrapant progressivement le développement de la crypto-monnaie. On s’attend à ce que la part de marché mondiale des transactions cryptographiques sur le marché indien augmente considérablement en 2020-2022. Il convient également de noter que la concurrence entre les principales bourses cryptographiques locales et mondiales sur le marché indien deviendra de plus en plus féroce. Les bourses devraient se concentrer sur l’amélioration de la stabilité de leurs produits dérivés et l’offre de canaux de dépôt plus diversifiés pour les utilisateurs..

Pour résumer, ce rapport vise à analyser les principales parties impliquées dans le développement du marché indien de la cryptographie, ainsi que les problèmes à court et à long terme qu’elles pourraient rencontrer. Nous espérons que ce rapport pourra vous aider à mieux comprendre les raisons du développement rapide du marché indien de la cryptographie.

L’importante demande d’envois de fonds de l’Inde encourage l’utilisation de la crypto-monnaie.

La crypto-monnaie a deux demandes d’application majeures en Inde. Le premier est utilisé comme moyen de transfert transfrontalier; le second est un moyen de conversion vers une monnaie fiduciaire plus stable. L’Inde est le plus grand pays d’émigration de population au monde, avec plus de 17 millions d’immigrants en 2019, suivie de près par le Mexique et la Chine..

L’Inde est un pays où les liens familiaux sont solides et un grand nombre d’immigrants a généré une forte demande d’envois de fonds vers l’Inde. Le montant des envois de fonds par les immigrants indiens a été le plus élevé au monde au fil des ans.

Les frais d’envoi de fonds mondiaux sont inégaux. Les frais d’envoi de fonds élevés dans de nombreux pays africains ont augmenté la moyenne mondiale, ce qui se traduit par des frais d’envoi de fonds moyens de 7,4 USD. Alors que l’Inde se situe autour de 6,82 USD, légèrement en dessous de la moyenne, en raison de l’énorme demande d’envois de fonds en Inde, les frais d’envoi de fonds en Inde en 2019 s’élevaient à 5,67 milliards USD..

L’importante demande d’envois de fonds de l’Inde encourage l’utilisation du Bitcoin.

En utilisant Bitcoin ou d’autres crypto-monnaies, telles que XRP, comme moyen de paiement transfrontalier, l’Indien peut en fait économiser un grand nombre de frais de transfert. Actuellement, le Mexique est le deuxième plus grand pays d’envoi de fonds de migrants après l’Inde, un volume très considérable d’envois de fonds transfrontaliers entre le peso mexicain et le dollar américain est effectué par des transactions de crypto-monnaie. Selon

aux médias blockchain The Block, à partir du premier trimestre de 2020, l’échange de crypto-monnaie Bitso a capturé plus de 2% du marché des envois de fonds des États-Unis vers le Mexique, même le géant bancaire espagnol Santander apporte maintenant sa solution de paiement Ripple au Mexique cette année pour saisir la tendance.

Nous pensons qu’avec l’ouverture des politiques, l’Inde sera le prochain Mexique et la crypto-monnaie en tant que moyen de paiement transfrontalier fera une grande différence sur le marché indien. En raison de la forte demande d’envois de fonds, cela stimulera la prospérité de la croissance de la monnaie numérique en Inde pendant longtemps.

La crypto-monnaie comme moyen de convertir la roupie indienne en d’autres monnaies fiduciaires plus stables.

La valeur de la roupie indienne n’est pas stable, en particulier pendant l’épidémie de COVID-19. Le taux de change entre la roupie et l’USD a continué d’augmenter, entraînant une dépréciation constante du premier.

Cependant, l’Inde a une forte demande pour le dollar américain, comme les achats en ligne sur Amazon, les abonnements Netflix, etc. Que ce soit en raison de la préservation de la roupie ou de la demande des consommateurs, avec la dépréciation constante de la roupie, les Indiens ont un fort besoin de convertir leur roupie en monnaie fiduciaire plus stable.

Cependant, en raison des réglementations strictes en matière de change, il est très difficile de convertir directement la roupie en dollars américains. Par conséquent, la plupart des Indiens choisiront de convertir la roupie en Bitcoin, puis en dollars américains via les plateformes de trading C2C telles que LocalBitcoins et Paxful..

Comme le montre le graphique ci-dessous, le volume des échanges de C2C en Inde a continué d’augmenter, en particulier sur Paxful. Au cours de l’épidémie, le volume des échanges de la roupie a atteint un nouveau sommet. En plus du trading C2TC, un grand nombre de roupies sont échangées contre Bitcoin via des groupes de discussion, tels que WhatsApp, Telegram et Facebook, qui sont ensuite convertis en dollars américains. Pour maintenir la valeur de leur actif, la crypto-monnaie est utilisée comme un moyen de convertir la roupie en une monnaie fiduciaire plus stable en Inde.

Notez que les facteurs politiques influencent grandement cette action. Lorsque l’économie commencera à s’orienter vers des marchés plus libres et plus équitables, où les Indiens sont autorisés à échanger librement des dollars américains, Bitcoin deviendra inutile pour eux. De plus, que la crypto-monnaie soit utilisée pour le paiement transfrontalier ou la conversion en une monnaie légale plus stable, Indian n’utilise que la crypto-monnaie comme support. Cela génère un volume de trading colossal, mais cela ne signifie pas qu’ils détiendront du Bitcoin ou d’autres crypto-monnaies pendant longtemps.

Une politique assouplie favorise le développement de la crypto-monnaie en Inde

Outre les deux exigences ci-dessus, l’assouplissement des politiques gouvernementales contribue également à promouvoir le développement du marché indien de la crypto-monnaie. Depuis le 4 mars 2020, la Cour suprême de l’Inde a radié l’interdiction bancaire de la Reserve Bank of India (RBI) contre la crypto-monnaie, le marché indien global de la crypto-monnaie est redevenu prospère, en particulier dans le volume des échanges des bourses.

Du point de vue des échanges locaux en Inde, en prenant CoinDCX et WazirX comme exemple, nous pouvons voir qu’à partir du 4 mars 2020, le volume des échanges a augmenté..

Après l’assouplissement de la politique, l’augmentation du volume des échanges s’est non seulement reflétée dans les échanges locaux, mais aussi dans les principales bourses mondiales..

Selon les données de Similarweb, au cours du premier trimestre 2020, le trafic sur le site Web des principaux échanges en provenance de l’Inde a augmenté. Parmi eux, les visites d’OKEx en provenance d’Inde ont connu la plus forte augmentation, atteignant 545,56%. Et, selon OKEx, les utilisateurs nouvellement enregistrés en Inde ont augmenté de 4100% au cours de la même période. OKEX a également révélé qu’il lancerait bientôt une plateforme de trading P2P en Inde et que les utilisateurs indiens pourront acheter Bitcoin 、 USDT et d’autres crypto-monnaies avec la roupie indienne via plusieurs canaux de paiement. En outre, Kraken, deuxième bourse internationale, a également annoncé son expansion sur le marché indien en 2020. Il est prévisible que la concurrence sur le marché en Inde deviendra de plus en plus féroce..

Cartographie de l’écosystème de la blockchain en Inde

À l’heure actuelle, l’écosystème indien de la crypto-monnaie est encore en développement et s’améliore progressivement en termes d’échanges, de médias et de fondations.

En avril 2018, la Banque centrale de l’Inde a publié une circulaire interdisant de réglementer les institutions financières de fournir des services aux entreprises de cryptographie. Les banques ont par la suite fermé les comptes des échanges d’actifs cryptographiques, causant des dommages importants à l’industrie de la cryptographie. Quelques bourses ont fermé en raison de la restriction bancaire, telles que Koinex, Coindelta, Coinome et Zebpay. Les bourses restantes ont fait face à l’interdiction en lançant des plateformes de trading C2C, telles que WazirX, Buyucoin et Giottus.

Depuis mars 2020, la Cour suprême de l’Inde a radié l’interdiction bancaire de la RBI contre la crypto-monnaie, de nombreux échanges ont reconnecté les dépôts bancaires, certains échanges fermés redémarrent et de nouveaux échanges vont s’ouvrir. Voici les échanges existants en Inde.

WazirX

WazirX a été fondé en février 2014 et acquis par Binance en novembre 2019. WazirX est également l’un des plus grands échanges locaux de crypto-monnaie en Inde. Il fournit le trading au comptant, y compris C2C et les marchés au comptant.

En outre, WazirX aide également les utilisateurs à convertir des devises fiduciaires en USDT, mais il existe des limites sur le montant de la conversion. En fonction de la taille du portefeuille des utilisateurs, ils peuvent acheter jusqu’à 3000 USDT en une seule commande d’achat.

En termes de dépôt, les utilisateurs peuvent déposer INR via UPI / IMPS / NEFT / RTGS.

Le volume de négociation moyen de Wazirx a atteint 2,8 millions USD en avril 2020, dont 16% proviennent de BTC / INR; 14% proviennent de l’USDT / INR. À ce jour, WazirX est la plus grande bourse locale en Inde.

Bitbns

Bitbns a été fondé en décembre 2017. Il propose des échanges au comptant, y compris C2C et les marchés au comptant. Il propose également un trading sur marge avec un effet de levier 1x. En termes de dépôt, Bitbns prend en charge plusieurs options de dépôt, notamment UPI, BHIM, Tez, Paytm, Phonepe, NEFT / IMPS / RTGS. En avril 2020, le volume moyen des transactions de Bitbns était proche de 600000 USD. Parmi eux, 51% proviennent de BTC / INR et 39% de USDT / INR.

Coindcx

Coindcx a été fondé en avril 2018 et est l’un des plus grands échanges locaux de crypto-monnaie en Inde. Il propose des opérations au comptant, des contrats à terme et des opérations sur marge. Parmi ceux-ci, les contrats à terme – connus sous le nom de DCXfutures – sont alimentés par son partenariat stratégique OKEx, et en échange de fournir à OKEx une présence sur le marché indien. En utilisant DCXfutures, les Indiens pourront échanger des dérivés cryptographiques. En termes de dépôt, les utilisateurs peuvent déposer INR via IMPS ou UPI. Si les utilisateurs n’ont pas effectué les vérifications KYC, ils ne peuvent déposer / retirer que jusqu’à 10 000 INR. Les utilisateurs vérifiés par KYC peuvent déposer jusqu’à 1,00,000 INR & retirer jusqu’à 2,00,000 INR.

Le volume de négociation de Coindcx a augmenté fin avril 2020, avec un volume de négociation moyen sur 24 heures maintenu à 200000 USD. Parmi eux, 85% du volume des transactions est contribué par BTC / INR.

ZebPay

ZebPay a été fondé en octobre 2014 et en septembre 2018, il a annoncé la clôture des opérations, le rejetant sur la réglementation du gouvernement indien sur les crypto-monnaies. En mars 2020, ZebPay a rouvert ses portes en Inde. Il propose des opérations au comptant, y compris le marché C2C (INR & AUD) et le marché au comptant. En termes de dépôt, les utilisateurs peuvent déposer INR via NEFT, RTGS ou IMPS. Après la réouverture, la croissance du volume des transactions de ZebPay a été forte et son volume de négociation moyen a atteint 1,2 million USD en avril 2020, dont 73% proviennent de BTC / INR..

Autre

En outre, il existe de nombreux autres échanges de crypto-monnaie en Inde:

Résumé

De multiples forces motrices ont favorisé le développement rapide du marché indien de la crypto-monnaie, y compris

  • La forte demande d’envois de fonds de l’Inde encourage l’utilisation de la crypto-monnaie;
  • Crypto-monnaie comme moyen de convertir la roupie en devises fiduciaires plus stables;
  • L’assouplissement de la politique gouvernementale aide à promouvoir le développement du marché de la crypto-monnaie en Inde.

Sur la base des facteurs ci-dessus, le volume des échanges des bourses indiennes locales, telles que WazirX, CoinDCX, Zebpay, etc. a grimpé en flèche avec les grandes bourses mondiales telles que OKEx, Kraken, Bitstamp, etc. premier trimestre de 2020. Il est prévisible que la concurrence sur le marché dans le pays deviendra de plus en plus féroce en 2020.

Mais nous pouvons également voir des problèmes à court et à long terme sur le marché indien. À court terme, en raison de l’absence actuelle de clarté réglementaire, certaines banques continuent de refuser des services aux échanges cryptographiques. Le marché de la crypto-monnaie a besoin de politiques réglementaires plus favorables, y compris des obligations fiscales. À long terme, que la crypto-monnaie soit utilisée pour le paiement transfrontalier ou pour la conversion en une monnaie légale plus stable, le bitcoin y a été utilisé non pas comme un point de terminaison de stockage de valeur, mais plutôt comme un canal, il ne sera donc pas conservé. pendant longtemps. Et il est également fortement influencé par des facteurs politiques. Cela signifie que lorsque l’économie évolue vers un marché plus libre et plus juste, le bitcoin n’est plus nécessaire pour les Indiens. Mais même en tant que jeton utilitaire, la demande de bitcoin a considérablement augmenté dans les pays où la monnaie fiduciaire s’est considérablement dépréciée. Nous continuerons d’observer.

Mike Owergreen Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
follow me
Follow Us
Facebooktwitter
Promo
banner
Promo
banner