Que sont les FNB à effet de levier?

Les FNB à effet de levier sont des fonds négociés en bourse qui sont structurés pour amplifier les rendements quotidiens d’un indice sous-jacent. Ils combinent la commodité des FNB avec l’effet de levier généralement associé à des produits financiers plus complexes.

Fonctionnement de l’effet de levier dans les ETF

L’effet de levier, également connu sous le nom de gearing, est utilisé par les traders et les investisseurs pour augmenter les rendements potentiels. Cela se fait en augmentant l’exposition d’un portefeuille à un actif. Si 100% d’un portefeuille est investi dans un actif et que la valeur de l’actif augmente de 3% en un jour, la valeur du portefeuille augmente également de 3%.

Désormais, si 200% de la valeur du portefeuille était investi dans le même actif, cela générerait un rendement égal à 6% de la valeur du portefeuille. Pour ouvrir une position d’une valeur supérieure à la valeur d’un portefeuille, une dette, une marge ou des produits dérivés sont utilisés. Les trois méthodes impliquent essentiellement l’emprunt de capital tout en utilisant le capital existant comme garantie.

Si un fonds a une exposition équivalant à deux fois son actif, on dit qu’il a un effet de levier 2X ou 200%. Les produits financiers peuvent être mis à profit de 1X à 50X, mais le ratio ETF à effet de levier varie généralement de 1,25X à 5X.

FNB standard vs FNB à effet de levier

Les ETF sont des portefeuilles de titres qui sont eux-mêmes cotés comme des actions ordinaires. La grande majorité des FNB investissent dans un panier de titres pour suivre la performance de l’indice. Le panier est donc structuré pour refléter l’indice.

Les FNB à effet de levier sont très différents et ne détiennent pas simplement un portefeuille de titres. Pour amplifier les rendements, les ETF à effet de levier utilisent soit des dérivés, soit de la dette pour augmenter l’exposition à l’indice. L’utilisation de la dette et des produits dérivés introduit de nouveaux coûts et risques pour le fonds.

Les ETF standard sont principalement des véhicules d’investissement passifs. Ils rendent l’investissement passif et à long terme accessible aux investisseurs ayant peu de connaissances en matière d’investissement ou de capital. Les ETF à effet de levier s’écartent de ce type d’investissement et sont plus adaptés au trading actif et à la couverture.

Rendements quotidiens vs rendements à long terme

Un aspect important des FNB à effet de levier est la façon dont ils suivent un indice. Afin de générer des rendements égaux à un multiplicateur spécifique du rendement de l’indice, le fonds doit être rééquilibré chaque jour. Mais cela signifie que les rendements ne seront que égaux ou très proches du multiplicateur des rendements de l’indice chaque jour. Sur des périodes plus longues, les rendements amplifiés se composeront.

Prenons comme exemple un ETF qui est conçu pour retourner trois fois le rendement du S&Indice P500. Si l’indice est en hausse de 1% un jour donné, le fonds devrait être en hausse de 3% pour la journée. De même, si l’indice recule de 2% un jour donné, le fonds baissera d’environ 6%. Mais, si l’indice augmente de 10% au cours d’un mois ou d’une année donnée, il est peu probable que le fonds augmente de 30% pour la même période. Ceci est le résultat de la composition des rendements à effet de levier.

Lors de marchés haussiers vigoureux, les rendements positifs se composeront et le rendement total pourrait être plus élevé que prévu. Cependant, pendant les marchés baissiers et les périodes de volatilité, le rendement sera probablement nettement pire que prévu.

Coûts des FNB à effet de levier


Le ratio de frais d’un ETF reflète les frais de gestion et les coûts opérationnels du fonds. Il est exprimé en pourcentage de la valeur liquidative du fonds payée chaque année par les actionnaires. Les frais sont répartis sur toute l’année en ajustant la valeur liquidative d’un petit montant chaque jour.

Le ratio des frais des fonds à effet de levier est nettement plus élevé que celui des FNB standard. La plupart des fonds qui suivent le S&Les P500 facturent moins de 0,1%, tandis que les versions à effet de levier du même fonds facturent environ 1%. Les frais plus élevés reflètent les coûts d’emprunt et le fait que le fonds doit être rééquilibré chaque jour.

En outre, il peut y avoir d’autres «coûts cachés» qui sont pris en compte dans les contrats dérivés utilisés pour accroître l’exposition. Ces coûts ne sont pas déduits de la valeur liquidative mais peuvent nuire à la performance.

Alternatives aux FNB à effet de levier

Il existe plusieurs autres façons de tirer parti de votre exposition à un indice, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients:

  • Un compte sur marge est un compte de négociation d’actions qui vous donne un pouvoir d’achat supérieur au capital de votre compte.
  • Vous pouvez utiliser votre portefeuille, ou d’autres actifs, comme garantie pour emprunter du capital afin d’augmenter le pouvoir d’achat.
  • Vous pouvez utiliser des produits dérivés comme des contrats à terme, des CFD (contrats pour différence) ou des options.

Certaines de ces alternatives sont moins chères que les ETF à effet de levier, mais ne peuvent pas être négociées avec un compte de négociation d’actions régulier..

Exemples d’ETF à effet de levier

Les émetteurs d’ETF ne gèrent pas tous des fonds à effet de levier. En fait, seules trois entreprises émettent la plupart des ETF sur le marché – ProShares, iPath et Direxion.

Le fonds ProShares UltraPro QQQ (TQQQ) est conçu pour retourner 3 fois les rendements quotidiens de l’indice composite Nasdaq 100. En septembre 2020, il s’agissait du plus grand fonds à effet de levier coté aux États-Unis avec des actifs sous gestion de 8,9 milliards de dollars. Ce fonds a un ratio de frais de 0,95%.

Le plus grand fonds qui génère des rendements à effet de levier basés sur le S&L’indice P500 est le ProShares Ultra S&P ETF (SSO) Ce fonds génère 2X les rendements quotidiens de l’indice et a un ratio de frais de 0,92%.

Le ProShares UltraShort S&Le fonds P 500 (SDS) est un véhicule populaire pour court-circuiter le S&Indice P. Il génère 2 fois le rendement inverse de l’indice et a un ratio de frais de 0,89%. Vous pouvez en savoir plus sur les ETF inverses ici.

Les investisseurs obligataires peuvent spéculer sur les variations des taux d’intérêt avec les ETF à effet de levier et à effet de levier inverse. Le Direxion Daily 20-Year Treasury Bull (TMF) cherche à obtenir un rendement 3X le rendement de l’indice NYSE 20 Year Plus Treasury Bond. Le FNB Direxion Daily 20-Year Treasury Bear (TMV) retourne 3 fois l’inverse des rendements du même indice. Ces fonds facturent respectivement 1,09 et 1,02%.

Avantages des FNB à effet de levier

• Les FNB à effet de levier sont le moyen le plus simple d’augmenter l’exposition à un indice en utilisant un compte de trading régulier. Vous n’avez pas besoin d’un compte sur marge ou d’un compte de trading dérivé pour les négocier.

• Ils peuvent être utilisés pour spéculer sur les mouvements de prix à court terme.

• Les ETF inverses à effet de levier peuvent être utilisés pour couvrir l’exposition au marché sur de courtes périodes.

Inconvénients des FNB à effet de levier

• Les rendements négatifs peuvent s’accumuler très rapidement. Cela rend les FNB à effet de levier très risqués sur des périodes de plus d’un jour ou deux..

• Les plus-values ​​réalisées sur de courtes périodes peuvent être soumises à des taux d’imposition plus élevés.

• Les ratios de frais des FNB à effet de levier sont nettement plus élevés qu’ils ne le sont pour les FNB standard.

Conclusion

Les ETF à effet de levier sont utiles pour la spéculation et la couverture à court terme. Bien qu’ils soient plus chers que les fonds ordinaires, les coûts peuvent être justifiés sur de courtes périodes. Cependant, ils doivent être traités avec prudence car ils comportent des risques importants.

Mike Owergreen Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
follow me
Like this post? Please share to your friends:
Adblock
detector
map